La Prison Montluc

Publié le par vie-lyonnaise

Présentation

La prison Montluc est un lieu d'Histoire tout à fait méconnu sur Lyon. Il faut dire que son ouverture au public est toute réçente : le mémorial en ses murs a été inauguré en 2010 et n'est ouvert aux particuliers que depuis quelques jours.

On parle bien de la prison Montluc, et pas du fort du même nom : le fort, qui désormais abrite un hôtel de police, faisait partie de l'arsenal défensif de Lyon du XIXème siècle. La prison Montluc, de l'autre côté de la rue Jeanne Hachette, est quant à elle un bâtiment construit dès l'origine pour servir de lieu de privation de liberté.

Construite dans les années 1920, la prison militaire demeure presque vide jusqu'à la seconde guerre mondiale. Pendant le conflit, elle devient prison allemande. Il ne s'agit pas d'un lieu supervisé par les nazis, mais réellement d'une prison nazie, où les autorités françaises n'ont aucun droit de regard : c'est un territoire allemand sur le sol de l'Etat français (au sens régime de Vichy). La Gestapo utilise ce lieu comme plaque tournante de l'élimination des juifs : les personnes présumées juives arrêtées dans la région sont conduites à Montluc pour attendre (parfois une nuit, parfois plusieurs mois) les convois en directement des camps. Elles y croisent les résistants qui sont enfermés entre deux interrogatoires au Centre Berthelot.

Au final, et selon les habitudes nazies, les hommes et femmes arrêtés sont entassés dans des conditions inhumaines. Les cellules, prévues pour un seul prisonnier (3 à 4m²) accueillent jusqu'à 10 personnes.

Le bâtiment a été réhabilité et rénové. Néanmoins, tout a été refait "à l'ancienne", c'est-à-dire que les équipes de rénovation ont transformé ce lieu pour lui rendre sa configuration de 1940. Il faut rappeller que le lieu a accueilli des prisonniers jusqu'en 2009 (en l'occurence, des prisonnières). D'ailleurs, tout n'est pas encore réhabilité.

Certaines parties sont donc "neuves", car réaménagées réçemment. Mais tout a été fait pour que le visiteur s'imagine être dans un lieu où rien n'a bougé depuis la guerre (même les peintures ont été vieillies).

Emmener les enfants ?

Si vous choisissez la visite guidée, certainement pas. Elle n'est absolument pas prévue pour les plus jeunes (de par sa durée et de par la manière d'aborder les évenements). Si vous choisissez la visite libre, à vous de voir, mais sachez que la prison n'est pas un lieu impressionnant (pas de longs couloirs ou d'immenses caves voutées), c'est avant tout un lieu de mémoire. Or, pour visiter un tel endroit avec des enfants, il vaut mieux être accompagné d'un spécialiste qui sait comment expliquer les horreurs de la guerre aux plus jeunes (aucun panneau explicatif n'est prévu pour eux). Si vous voulez que votre enfant aille voir le site, le mieux est de demander à son école d'organiser une visite scolaire.

Combien de temps y passer ?

La visite guidée, pour peu qu'il y ait des questions, dure environ 2h... on ne visite pourtant de 3 lieux ! On s'attarde beaucoup dans la première salle, le réfectoire. Le guide connaît son sujet sur le bout des doigts et nous raconte l'Histoire et les histoires de la prison. Il y a des passages où l'on se sent franchement mal, car la barbarie nazie, surtout quand elle est orchestrée par Klaus Barbie, dépasse ce que l'on peut imaginer. Vous le voyez, ce n'est pas adapté pour les enfants.

Si vous faites la visite libre, comptez une grosse heure, sauf si vous voulez vraiment lire toutes les histoires de prisonniers dans les cellules et dans la cour.

Derniers conseils

Si vous emmener quand même les enfants, il faudra leur imposer le silence durant la visite. On chuchote, c'est tout.

La prison est en pleine zone de travaux : le tram T4 passera juste à côté. C'est un peu la pagaille dans la zone ! Ne venez pas en voiture, toutes les rues sont barrées et il ne reste que quelques places de parking.

L'entrée se situe juste à droite de la grosse porte où est inscrit Prison militaire. Sonnez à l'interphone si la porte d'entrée est fermée.

La visite guidée commence à 15h20 ! Arrivez un peu en avance, sinon vous raterez le début

La prison Montluc est un lieu en plein développement. Il faudra sans doute revenir dans quelques années pour voir le mémorial achevé.

Y aller

>>> Voir la fiche sur le site de l'OT

Arrêt du Métro D Sans Souci.

mapMontL.png

(Données carto : OSM. Cliquez pour agrandir.)

Publié dans Musées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article